Judith JAUREGUI

Pianiste
  • Représentation: France, Belgique

Biographie

Saluée par la critique comme une artiste lumineuse, élégante et personnelle, Judith Jáuregui est devenue l'une des figures marquantes de la scène musicale espagnole.

Née à Saint-Sébastien en 1985, douée d’un talent précoce, l’artiste donne son premier récital à l’âge de onze ans. Habituée des principales salles de concert espagnoles (Auditorium National de Madrid, Auditori de Barcelone, Palau de la Musica), la jeune pianiste se produit également dans les festivals tels Grenade, Musika-Música de Bilbao ou la Quinzaine Musicale de Saint-Sébastien. Elle a également été invitée par les festivals internationaux de La Roque d’Anthéron, La Folle Journée de Nantes, le Lille Piano(s) Festival et le Festival de Radio France et Montpellier en France ou le Festival Murten Classics en Suisse où elle fut artiste “en résidence” lors de l’édition 2017. Elle a donné des concerts à Paris (Auditorium du Louvre), à Londres (Southbank Centre), à Tokyo (Suntory Hall) pour clore une tournée au Japon avec l’Orchestre National d’Espagne. Plusieurs tournées en Chine lui ont permis de jouer au Grand Théâtre de Tianjin, à l’Opéra de Guangzhou, Harbin Concert Hall, Telunsu Concert Hall à Chengdu et le National Centre for Performing Arts à Pékin.

Comme soliste, elle a collaboré avec la plupart des orchestres espagnols parmi lesquels l’Orchestre Symphonique de Castille et Leon, le Bilbao Symphony, le Murcia Symphony, l’Orchestre de la Comunidad de Madrid, le Filarmonia d’Oviedo et avec de prestigieuses formations comme le Philharmonia de Prague, das Neue Orchester Köln, le Aarhus Symphony Orchestra, le Slovak Sinfonietta et l’Orchestre Simon Bolivar du Vénézuela. Elle a eu la chance d’être dirigée par des chefs de renom tels qu’Andrey Boreyko, Marc Soustrot, Diego Matheuz, Andonio Mendez, Jaime Martin, Victor Pablo Perez, Christoph Spering et Kaspar Zehnder.

Très impliquée dans la musique de chambre, Judith Jáuregui a bâti des projets avec le Signum Quartett, l’ensemble à vent espagnol Azahar et aussi la violoncelliste franco-suisse Nadège Rochat. D'autre part, convaincue que la musique dépasse toutes les frontières stylistiques, elle partage un projet de fusion classique et de jazz latino avec le pianiste cubain Pepe Rivero.

Reflet d’un caractère entreprenant, la pianiste a créé son propre label, BerliMusic, en 2013. Dans son dernier disque dénommé "X", elle s’aventure dans l’œuvre extatique de Scriabine inspirée par celle de Chopin et qui plus tard influencera Szymanowski. Ses enregistrements précédents incluent des auteurs et des époques diverses : Debussy, Liszt, Mompou, Albéniz, Granados ou Schumann.

Son premier disque produit par Columna Música (Robert Schumann, el arte de lo pequeño) a été reconnu Meilleur Album de musique classique aux Premios de la Música Independiente.

Par ailleurs, Judith Jáuregui a enregistré pour des médias tels que Radio Nacional de España, Radio Televisión Española ou France Musique (Radio France).

Parmi les points forts de la saison 2018/2019, on peut citer des concerts au National Auditorium de Madrid, à l’Auditorium Principe à Oviedo et aussi à Valencia, Malaga et Vigo. Elle participera au Musical Autumn à Soria et au Iberian Festival de Badajoz. Elle se rendra également en République Tchèque et sera soliste de la Philharmonie de Hradec Kralové, à Vienne (Autriche) dans le cadre du cycle « Imperial in Concert » organisé par la maison Bösendorfer et pour le Festival Présences Féminines à Toulon.

www.judithjauregui.com

2018-10
Pedro Walter, Bernardo Doral

Presse

If Judith’s control over the sound, her understanding of music and the intensity of her playing are exceptional, what strikes us most are her personality and her character. This is what is most important and what only the greatest pianists are able to bring to light

María José Cano El Diario Vasco

Judith Jáuregui is the "golden girl" of Spanish piano music

Alejo Palau Melómano Magazine