Grant LLEWELLYN

Chef d'orchestre
  • Représentation: France

Biographie

Directeur musical de l’Orchestre Symphonique de Caroline du Nord et de l’Orchestre Symphonique de Bretagne, Grant Llewellyn est réputé pour son charisme exceptionnel, son énergie et son autorité naturelle dans un répertoire de tous les styles et de toutes les époques. Né à Tenby au Pays de Galles, il remporte en 1985 le concours qui lui permet de travailler la direction d’orchestre à Tanglewood (Massachusetts) avec des maîtres tels L. Bernstein, S. Ozawa, K. Masur et A. Prévin.

Entre 1990 et 1993, il est Chef Assistant du Boston Symphony Orchestra, se produisant aussi bien au Festival de Tanglewood que dans la série d’abonnements de Boston ou encore dans le cadre des « Boston Pops ».

Grant Llewellyn a dirigé de nombreux orchestres en Amérique du Nord, plus particulièrement les orchestres symphoniques d’Atlanta, Boston, Houston, Milwaukee, Saint-Louis, Philadelphie, Montréal et Toronto. Comme directeur musical de la Haendel & Haydn Society, il s’est forgé une belle réputation dans l’interprétation du répertoire baroque et classique.

Septembre 2016 marque le début de sa seconde saison à la tête de l’Orchestre Symphonique de Bretagne. Sa carrière l’a conduit à occuper des postes réguliers dans trois orchestres européens : Chef Principal du Royal Flanders Philharmonic, Chef Principal Invité du Stavanger Symphony Orchestra et Chef Associé du BBC National Orchestra of Wales. Parmi les orchestres européens récemment dirigés, on peut citer le BBC Symphony (Londres), l’Orchestre Philharmonique d’Helsinki, l’Orchestre Symphonique de Porto Casa da Musica, le Royal Philharmonic Orchestra, le Philharmonia, le Royal Scottish National Orchestra…

Chef d’opéra accompli, Grant Llewellyn s’est produit avec l’English National Opera (la Flûte Enchantée de Mozart), l’Opéra Théâtre de Saint-Louis où il a dirigé Arianna d’Alexander Goehr et Radamisto de Haendel. En 2001, il démarre une collaboration suivie avec le metteur en scène chinois Chen Shi-Zheng en dirigeant au Festival de Spoleto (USA). En 2003, il fait ses débuts avec Opera North dans une nouvelle production de Manon (Massenet) alors qu’en 2005, il est choisi pour diriger la finale du prestigieux concours international « BBC Cardiff Singer of the World ». En 2007 il programme avec North Carolina Symphony une production semi-scénique du Mariage de Figaro et en 2015/2016 il dirige la première américaine de Richard Cœur de Lion de Haendel avec l’Opéra Théâtre de Saint Louis.

Il a enregistré avec le North Carolina Symphony pour la firme BIS « American Spectrum » avec le soliste Branford Marsalis ; puis un CD de concertos pour piano (Rachmaninoff N° 4 et Medtner N° 2) avec Yevgeny Sudbin. On peut citer également pour le label Albany les œuvres orchestrales de Lowell Liebermann avec le BBC Symphony Orchestra.

Il a enregistré la Symphonie pour violoncelle de Britten avec Zuill Bailey et le North Carolina Symphony Orchestra (Telarc 2013, acclamé par la presse) mais également avec le même soliste la Symphonie Concertante de Prokofieff.

Profondément passionné par tout programme éducatif, Grant Llewellyn a mené avec fougue le projet « Feel the Music » avec le BBC National Orchestra of Wales ainsi que des événements spéciaux avec le North Carolina symphony. En 12/13, il a dirigé le National Youth Orchestra of Wales lors d’une tournée européeenne avec des concerts à Cardiff (St-David’s Hall, Berlin (Konzerthaus) et le MDR Musiksommer Festival. En 2016, il a participé au projet de Sistema Scotland avec le BBC Scottish Symphony Orchestra.

en.wikipedia.org/wiki/Grant_Llewellyn

2016-08
Nicolas Joubard, Michael Lutch, Michael Zirkle

Presse

/.../Sa direction musicale expérimentée, sa connaissance précise de l’orchestre et de ses différents pupitres, son ambition exigeante, permettent d’envisager des perspectives de grande qualité et de porter l’OSB au niveau des meilleures formations nationales./.../

Martial Gabillard, président de l’OSB cité par ResMusica, 25 mars 2015

Son humour « so british » n’a d’égal que sa grande modestie, même si à 54 ans, Grant Llewellyn et sa baguette magique ont déjà fait le tour du monde.

Jean-Baptiste Gandon metropole.rennes.fr