Martin HELMCHEN

Pianiste
  • Représentation: France

Biographie

Martin Hemchen s’est imposé comme un des pianistes majeurs de la jeune génération. Il s’est déjà produit avec les orchestres philharmoniques de Berlin et de Vienne ainsi qu’avec le New York Philharmonic. Au début de l’année 2015, il a soulevé l’enthousiasme en remplaçant Maria Joao Pirès au pied levé à l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam sous la direction d’Herbert Blomstedt.

Né à Berlin en 1982, après ses études au Conservatoire Hanns Eisler avec Galina Iwanzowa, Martin Helmchen continue de recevoir les conseils d’Arie Vardie à Hanovre, William Grant Naboré (Académie du Lac de Côme) et Alfred Brendel. En 2001, il remporte le Concours Clara Haskil, suivi en 2006 du Crédit Suisse Young Artist Award.

Martin Helmchen s’est déjà produit avec de nombreux orchestres prestigieux, parmi lesquels la plupart des orchestres de radio allemands, l’Orchestre de la Tonhalle de Zürich, l’Orchestre de Paris, les Wiener Symphoniker, le London Philharmonic Orchestra, l’Academy de St-Martin in the Fields, les orchestres symphoniques de Boston et Cleveland ainsi que le NHK à Tokyo.

Il a joué sous la direction de chefs aussi célèbres que David Afkham, Marc Albrecht, Herbert Blomstedt, Lionel Bringuier, Christoph von Dohnanyi, Sir Mark Elder, Ed Gardner, Philippe Herreweghe, Manfed Honeck, Marek Janowski, Vladimir Jurowski, Sir Neville Marriner, Andris Nelsons, Sir Roger Norrington, Andrès Orozco-Estrada, Chirstoph Poppen, Michael Sanderling et David Zinman.

Les grands festivals d’été l’invitent régulièrement et il a bâti une relation privilégiée avec la Schubertiade (Autriche). Musicien de chambre passionné, Martin Helmchen a travaillé avec Boris Pergamenschikow qui a eu une grande influence sur lui. Il joue régulièrement avec la violoncelliste Marie-Elisabeth Hecker son épouse. Ses autres partenaires sont Juliane Banse, Veronika Eberle, Julia Fischer, Sharon Kam, Christian Tetzlaff et Matthias Goerne.

En 2016/2017, Martin Helmchen va jouer avec l’Orchestre Hallé de Manchester (Andrew Manze), Santa Caecilia à Rome (David Afkhan), le Gewandhaus Orchester de Leipzig (Herbert Blomstedt), le Netherlands Philharmonic Orchestra (Mark Albrecht), la Tonhalle de Zürich et le Scottish Chamber Orchestra (Sir Roger Norrington). Par ailleurs il effectuera deux tournées en France avec la Chambre Philharmonique (les deux concertos de Brahms, sous la direction d’Emmanuel Krivine). A l’automne 2016, il donnera des récitals avec Julia Fischer dans de nombreuses villes en Asie. Au printemps 2017, il sera en résidence au Festival de la SWR à Schwetzingen.

Martin Helmchen a enregistré pour Pentatone Classics les concertos de Mozart, Schumann, Dvorak et Mendelssohn, ainsi que des œuvres de Schubert, Schumann et Brahms (solo et musique de chambre). Son enregistrement des sonates pour violoncelle et piano de Brahms avec Marie-Elisabeth Hecker (Outhere) paru au printemps 2016 a reçu un accueil enthousiaste de la critique musicale.

Depuis 2010 Martin Helmchen est professeur associé pour la musique de chambre à l’Académie Kronberg.

2016-09
Giorgia Bertazzi

Presse

Helmchen fait partie de ces artistes qui possèdent une vision esthétique et culturelle organique d'une oeuvre et dont les doigts traduisent exactement toutes les facettes de cet univers. Avec Helmchen, le contrôle du son, le dosage des plans sonores, la maîtrise rythmique (dans les Diabelli !) et, au-delà de tout, l'égalité digitale laissent pantois (...). Le moment déterminant fut évidemment l'interprétation renversante des Variations Diabelli, dont Helmchen saisit toute la dimension ludique et parodique, dans une palette infinie de nuances et de touchers. Il crée une articulation magique dans le cycle à travers l'utilisation des silences

Christophe Huss Le Devoir, 25 juillet 2015